lundi 23 février 2015

De nouvelles très belles chroniques

Un énorme merci à Céline très touchante
" Ecrire une histoire comme celle-ci avec moins de 300 pages et nous faire vibrer comme ça du début à la fin ... Faut vraiment le faire ! Pari largement réussi ! J'ai réellement frôler le coup de coeur !!
Enfin une histoire qui sort de l'ordinaire, une fille rebelle, un mec innocent (ou presque). Des rôles inversés qui donnent encore plus de sensations et de plaisir dans cette lecture ! C'est une petite pépite en or ! "
http://celivrenou.blogspot.fr/2015/02/chronique-sinder-de-jane-devreaux.html?spref=tw


Un grand merci à Mathieu qui a su laisser de côté son genre de littérature fétiche pour me lire et qui m'a rédigé un article très sympathique.
" Les différentes scènes de sexes ne sont pas non plus poussées dans des descriptions extrêmes, juste ce qu’il faut pour comprendre leurs sentiments et ce que cela représente pour eux. Ce sont aussi des étapes qui servent au fur et à mesure à voir les transformations s’opérer entre eux, aussi bien dans leurs complicités, que dans leurs états d’esprit, mais qui auront des répercussions sur leurs passés.
On ressent une certaine utilité à leurs présents et on ne tombe pas dans l’excès comme on peut le constater dans « 50 nuances de Grey » "
http://theshadowbooks.blogspot.fr/2015/02/sinder-1-experimentation-jane-devreaux.html



Et merci également à Manon pour sa chronique détaillé
" Avec ses héros inhabituels et son ton percutant et drôle mais aussi dérangeant et émouvant, Sinder est un roman original qui se démarque des autres livres catégorisés « New Adult ». "
http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/02/sinder-tome-1-experimentation.html





mercredi 18 février 2015

Pleins d'articles sur SINDER

Merci à Nanou de Lecture Mania
" Une histoire passionnante avec des personnages très attachants. Jane Devreaux a une plume très fluide et agréable. On entre immédiatement dans son univers et on termine l’histoire sans s’en rendre compte. "http://lecture-mania.eklablog.com/sinder-tome-1-experimentation-de-jane-devreaux-a114706634



Merci à April
" Le livre se lit très vite et on est rapidement happé par l’histoire et par le désir de savoir où le jeu de Sandre et Josh va les emmener. Les secrets de Sandre m’ont beaucoup intriguée et j’ai trouvé son histoire touchante et vraiment intéressante. "http://april-the-seven.weebly.com/eacuterotique/sinder-tome-1-experimentation-jane-devreaux


Merci à Laura de Hooked on the book
 " J'ai beaucoup aimé la relation qui s'installe entre eux, qui est assez passionnel et les doutes de Josh quant à savoir avec laquelle Marcy ou Sandre il préfère être. "
http://hooked-on-the-book.blogspot.fr/2015/02/sinder-t-1-experimentation.html

Merci à Ninis" Je dois dire que j'ai adoré ce premier tome, malgré mes réticences du début... C'est une jolie histoire avec deux personnages bien imaginés, auquel on finis vraiment pas s'attacher. "http://ninisbook.blogspot.fr/2015/02/sinder-de-jane-devreaux.html


Merci à Nath
" Le style est simple mais plaisant et on est vite pris dans l'histoire.
Malgré un début sans grandes surprises, j'ai été plus que ravie de la fin qui promet une suite intéressante et qu'il me tarde de lire. J'espère que l'auteure va rester dans sa lancée quant au style et continuer à nous surprendre. "
http://nathsdreams.canalblog.com/archives/2015/02/13/31517033.html


mardi 17 février 2015

Une nouvelle édition du tome 1


Un mois déjà que le tome 1 de SINDER est disponible et vous êtes nombreuses à m’avoir donné votre avis et m’encourager à poursuivre. Je n’ai pas de mots pour dire à quel point tous vos messages me touchent et grâce à vous tous aujourd’hui SINDER s’améliore avec une nouvelle version.
L’histoire reste la même, mais de nombreuses coquilles ont été supprimé et des scènes ajoutées. Pour différencier la nouvelle version de l’ancienne, la couverture à changer. Il me faudra sans doute quelque temps avant de faire disparaitre la première version des boutiques, car BoD manque incroyablement de souplesse. Mais vous pouvez d’ores et déjà mettre à jour vos ebooks et découvrir cette nouvelle version.

Image hébergée par servimg.com

vendredi 13 février 2015

Un prologue ajouté au tome 1


J’observe ses beaux yeux noisette et sa fossette qui se dessine alors qu’il esquisse un sourire. Il caresse ma joue et se penche pour m’embrasser tendrement. Oliver est tellement grand que même en me tenant sur la pointe des pieds, sur le trottoir devant chez moi, je suis encore plus petite que lui.
J’ai choisi pour lui une robe vaporeuse qui serait presque transparente et il en profite en laissant sa main remonter sur ma cuisse. J’adore les sensations qu’il réveille en moi. Le plaisir qui pulse dans le bas de mon ventre et le long de ma colonne vertébrale. Je sais qu’Oliver aimerait aller plus loin, mais je ne suis pas encore prête. Je lui ai promis de m’offrir à lui pour le bal de fin d’année. Je suis folle de ce garçon, il est tellement beau, tellement gentil, tellement différent de mon père.

Il s’écarte et je proteste en faisant courir mes doigts sous son t-shirt.
– Si tu ne rentres pas maintenant, ton père va gueuler, précise Oliver en redessinant le contour de ma bouche du bout de son pouce.

Je le laisse partir à regret, parce que je sais qu’il a raison et à peine j’ai franchi la porte que le regard assassin de mon père me fait presque regretter d’être rentrée.
– Tu es en retard, hurle-t-il en me fusillant de ses iris sombres.
Je me tourne vers ma mère qui astique frénétiquement la cuisine les yeux baissés. Je n’ai pas besoin de lui demander pour savoir qu’ils se sont encore engueulés et que je vais bientôt payer pour les pots cassés. Jamais il ne s’en prend à elle. Elle, elle est parfaite ; elle, il ne peut rien lui refuser ; elle, il l’aime.
– Je n’ai que cinq minutes et j’étais devant la maison bien avant l’heure, protesté-je, en tentant un pas vers l’escalier de l’étage.
Si je parviens à rejoindre ma chambre avant la tempête, il se défoulera sur la porte et demain je m’éclipserai de bonne heure pour l’école, enfin d’éviter les représailles.
– Quand je dis une heure, ce n’est pas une minute après ni une seconde, crache-t-il en s’avançant vers moi.

J’hésite à me précipiter vers les marches, je suis plus rapide que lui, je peux le semer, mais s’il me rattrape la suite sera pire encore. Je m’élance au moment même où sa main se referme sur mon bras.
– Et c’est quoi cette tenue, s’emporte-t-il. On dirait une pute.
– Maman, supplié-je, en priant pour qu’elle intervienne.
Elle redresse enfin la tête et me détaille comme si elle venait de réaliser que j’étais là. Un sourire étrange se dessine sur son beau visage qui a toujours fait fondre tous les hommes.
– A son âge, tu adorais me voir vêtue de la sorte, ironise-t-elle.
Il lui sourit à son tour en relâchant son emprise. Je profite de ce moment d’inattention pour dégager mon bras et grimper les escaliers quatre à quatre.

Il me rejoint à l’instant même où je verrouille la porte. Je sens la poignée s’agiter sous mes doigts et je supplie Dieu qu’elle lui résiste une fois de plus. Je hais le bruit de ses poings contre le bois et les gémissements des gonds.
– Sandre, putain, ouvre cette porte ! Tu le sais, tu dois respecter mes règles… Si tu te fais engrosser, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi… Sandre, putain !
Je me recroqueville en boule dans un coin de la pièce en attendant qu’il se calme. J’essaie de penser à Oliver, j’imagine ses bras me bercer lentement pour me rassurer, j’aimerais pouvoir m’éclipser par la fenêtre et aller le retrouver, mais il habite dans la ville voisine et il n’y a pas de bus avant deux bonnes heures.

Les coups se font moins insistants et je recommence à respirer. Quand il fatiguera, je sais que ma mère interviendra.
J’entends sa voix douce, tandis que les claquements tarissent.
– Ryan, elle n’a rien fait de mal.
– Je ne supporte pas qu’elle me désobéisse, elle finira comme toi si ça continue.
– Tu sais très bien que ce n’est pas vraiment le problème.
Le silence se fait et j’imagine les mains de ma mère apaisant mon père et ses baisers calmant ses tensions. Il ne s’en prend jamais à elle, il l’aime trop pour ça. Je souhaiterais que moi aussi, il m’aime à ce point-là, je voudrais qu’il me regarde comme il la regarde elle.

Une très belle chronique chez Sariah'Lit

Un grand merci à Julie qui à chroniqué SINDER chez Sariah'lit
" La plume de l'auteur est très belle. Jane Devreaux happe son lecteur et le transporte dans une balade sentimentale et transcendante. L'écriture est fluide et nous fait ressentir les émotions des personnages. Elle utilise un langage et un vocabulaire de "jeune". Cela donne un côté réaliste et vrai aux personnages. J'ai trouvé que ça donnait un petit quelque chose en plus à la lecture. "
http://sariahlit.blogspot.fr/2015/02/sinder.html


Merci également à Lili de Lilibouquine qui a posté son article, il y a déjà quelques jours.
" J’ai été surprise de me prêter si facilement à cette lecture ! En deux jours, à peine, j’ai terminé ce bouquin. Pour tout vous avouer, j’ai même lu ce livre sur mon téléphone, lorsque je ne pouvais pas me servir de ma kobo. Cela souligne à quel point cette lecture est addictive ! "
http://lilibouquine.blogspot.fr/2015/02/lili-bouquine-sinder-de-jane-devreaux.html

lundi 9 février 2015

3 autres chroniques

Merci à Virginie
" J'ai dévoré les pages les unes après les autres et trop rapidement ma lecture s'est achevée. C'est fort et intense car quelque part nos deux personnages principaux sont liés de façon si intense et intime que parfois on éprouve l'envie de leur ouvrir les yeux, surtout concernant Josh. "
http://thereadinglistofninie.weebly.com/--blog/jane-devreaux


Merci à Victoria d'Absinthe et sucre
" J'ai bien aimé la personnalité de Sandre. Elle a du caractère et elle sait ce qu'elle veut. J'ai aussi bien aimé son franc parlé et sa façon de pensée. Elle fait la fière et l'expérimenté, mais au final on voit l'envers du décors. "
http://absinthe-et-sucre.blogspot.fr/2015/02/sinder-1-experimentation-jane-devreaux.html


Merci à Sylvie
" La plume de l'auteur est très agréable , fluide, belle. On rentre sans souci dans le roman. Les pages tournent toutes seules.
De plus , Sandre est une héroïne atypique, touchante . On a qu'une envie découvrir ce qui se cache derrière cette façade. "
http://viou03etsesdrolesdelivres.blogspot.fr/2015/02/sinder-tome-1-experimentation-jane.html

jeudi 5 février 2015

L'avis de Nath et Momoko

Je remercie Nath et Momoko pour ces deux superbes chroniques qui m'ont beaucoup touché.


" Une fois passé le premier étonnement, on découvre un style qui est en total accord avec l’histoire, un style franc sans faux semblant et très agréable.
Jane Devreaux n’a pas peur d’appeler un chat, un chat tout en transmettant une multitude de sentiment dans son écrit.
De plus, elle nous offre une fin époustouflante qui vous laisse par terre. "


" La plume de Jane Devreaux est très fluide et à la portée de tous. Son choix d’écrire cette romance à deux voix la rend encore plus addictive qu’elle ne l’est déjà avec ses courts chapitres. "http://mo-comme-mordue.over-blog.com/2015/02/sinder-tome-1-experimentation-de-jane-devreaux.html





mardi 3 février 2015

3 nouveaux avis

Un grand merci à Nini du blog "Dans notre petite bulle" qui m'a fait une superbe chronique et m'a offert son soutien.
" Je ne vais pas vous en raconter plus sur cette histoire qui m'a vraiment beaucoup plu, pour vous laisser le plaisir de découvrir comment les choses vont évoluer entre Sandre et Josh. Mais ce que je peux vous dire c'est que c'est vraiment jouissif de voir que cette fois-ci, la nana n'est pas une vierge godiche et effarouchée qui se fait détourner du droit chemin par un bad boy. "
http://twilight-teamsuisse.blogspot.fr/2015/02/sinder-tome-1-experimentation-de-jane.html


Merci également à Johanne pour sa chronique
" J’avais hâte de commencer ce roman et d’ailleurs j’en aie fait qu’une bouchée. D’une part, il est très court et d’autre part il est très addictif. En effet, l’auteure nous entraîne au cœur de cette histoire avec un personnage principal très complexe. La romance est présente au cœur de cette intrigue, si dans un premier temps, il ne semble s’agir que de sexe, l’intrigue change petit à petit. "
http://les-chroniques-de-johanne.blogspot.fr/2015/01/sinder-jane-devreaux.html



Et enfin merci à Artemissia du blog Songe d'une nuit d'été
" L’auteure a réussi à susciter mon intérêt et titiller ma curiosité. J’ai hâte de lire le tome 2 et j’espère que je serai toujours aussi emballée que pour le premier. "
http://songedunenuitdete.com/2015/01/30/experimentation-de-jane-devreaux/